Tarsier des Philippines

(Tarsius syrichta)


Faits

Tarsier des Philippines IUCN NEAR THREATENED (NT)

 

Faits sur l'animal

Le tarsier des Philippines est un des plus petits primates connus. Il a un pelage gris brunâtre et une queue quasi nue, sauf une touffe de poils au bout. Le doigt du milieu est allongé. La longueur tête-corps est de 9-16 cm. Il pèse 90-160 g. Les femelles sont plus petites que les mâles. Les traits les plus voyants du tarsier des Philippines sont ses yeux énormes. Proportionnellement à leur corps, leurs yeux sont les plus grands chez les mammifères.

Saviez-vous?
Que de garder le tarsier des Philippines comme animal de compagnie n'est pas une bonne idée? Des problèmes se poseront car le tarsier des Philippines ont besoin de nourriture vivante et ne survivent que quelques jours s'ils ne sont pas nourris correctement. Une autre raison est, que le tarsier des Philippines héberge des vers intestinaux auxquels les humains sont susceptibles.


 

Fiche d'information
Classe MAMMALIA
Ordre PRIMATES
Subordre PROSIMIA
Famille TARSIIDAE
Nom (Scientifique) Tarsius syrichta
Nom (Anglais) Philippine Tarsier
Nom (Français) Tarsier des Philippines
Nom (Allemand) Philippinen-Koboldmaki
Nom (Espagnol) Tarsero Filipino
Statut CITES Appendix II
Statut CMS Not listed

 

 

Droits d'auteur de la photo par
mtoz

Distribution

 


Distribution
Aire de répartition Philippines
Habitat Forêt tropicale humide primaire et secondaire
Population sauvage Nombre inconnu, localement commun et largement rependu (Liste rouge de l'UICN 2011)
Population du Zoo Aucun rapporté à ISIS

Dans le Zoo

Tarsier des Philippines

 

Comment cet animal doit être transporté?

Pour le transport aérien, il faudrait suivre "Container Note 31" de IATA Live Animals Regulations

 

Trouver cet animal sur ZooLex

 

Droits d'auteur de la photo par
Serafin Ramos Jr

Pourquoi les zoos gardent cet animal?

Les tarsiers des Philippines sont gardés seulement sporadiquement par les zoos et il n'y a pas de programme d'élevage coordonné. Les raisons pour garder le tarsier des Philippines pourraient être d'abord pédagogique, à cause de leur anatomie et mode de vie uniques, en tant qu'espèce ambassadrice pour leur habitat menacé et ensuite de bien-être animal, puisque le tarsier des Philippines est commercialisé illégalement en tant qu'animal de compagnie et peut être confisqué par les autorités de conservation qui peuvent ensuite demander aux zoos d'en prendre soin.