Macaque berbère ou Magot

(Macaca sylvanus)


Faits

Macaque berbère ou Magot IUCN ENDANGERED (EN)

 

Faits sur l'animal

Le macaque berbère est un singe de taille moyenne, trapu et costaud avec une longueur tête-corps de 53-67 cm et un poids de 5.8-13.7 kg chez les mâles et un pois de 5-10 kg chez les femelles.

 

Le macaque n'a pas de queue. Les callosités sciatiques sont brun foncé.

 

Le pelage est épais, dense et hirsute et moins abondant sur la face ventrale. Il est de couleur brun jaunâtre à jaune doré sur le dessus, les côtés et les membres sont plus gris et la partie ventrale est gris jaunâtre ou blanc jaunâtre.

 

Les macaques berbères vivent dans des groupes multimâles, multifemelles avec une hiérarchie matrilinéaire (femelles à la tête du groupe). Ils sont actifs pendant la journée et se trouvent aussi bien par terre que dans les arbres.

 

Après une période de gestation d'environ 196 jours, les femelles donnent naissance à un seul petit en général, rarement à des jumeaux. Le nouveau-né pèse environ 450 g. Ils ont un pelage uniformément brun noir qui change à un pelage mature plus pâle après six mois, quand les petits sont sevrés. La maturité sexuelle est atteinte à l'âge de 3-4 ans. Les macaques berbères diffèrent des autres macaques du fait que les mâles aident à prendre soin des jeunes.

 

Les macaques berbères se nourrissent de feuilles, de cônes de conifères, de pousses, de racines, d'herbe et d'invertébrés.

Saviez-vous?
Qu'il y a une croyance selon laquelle le Gibraltar resterait sous l'autorité britannique aussi longtemps qu'il y aurait là-bas des macaques berbères? Bien qu'il y ait des preuves fossiles quant à la présence très ancienne de macaques berbères en Europe, les colonies de macaques présentes de nos jours au Gibraltar proviennent probablement d'animaux introduits par les britanniques en 1740 pour des exercices de tir. Avec seulement quatre individus restant en 1943, Winston Churchill a ordonné qu'un nouveau lot soit capturé au Maroc et relâchés sur le Rocher de Gibraltar, apparemment pour rehausser le moral. Evidemment cela a aidé - l'Union Jack flotte encore sur le Rocher de Gibraltar. Aujourd'hui, la population comprend plus de 200 macaques, dont quelques uns sont devenus trop habitués à l'homme, agressant les personnes, entrant dans les maisons et volant la nourriture. En avril 2008 il a été décidé d'éliminer 25 singes pour stabiliser la population à 200.


 

Fiche d'information
Classe MAMMALIA
Ordre PRIMATES
Subordre SIMIAE
Famille CERCOPITHECIDAE
Nom (Scientifique) Macaca sylvanus
Nom (Anglais) Barbary Ape
Nom (Français) Macaque berbère ou Magot
Nom (Allemand) Berberaffe
Nom (Espagnol) Mono de Berberea
Statut CITES Appendix II
Statut CMS Not listed

 

 

Droits d'auteur de la photo par
Karyn Sig

Distribution

 


Distribution
Aire de répartition Méditerranée occidentale: Algérie, Maroc et Gibraltar.
Habitat Régions montagneuses, forêts de chêne et de pin tempérées, habituellement entre 1'500 et 2'000 m au-dessus du niveau de la mer.
Population sauvage 15'000 individus (1999), quoique quelques populations n'aient pas été vérifiées depuis 1990 (Liste rouge de l'UICN 2011).
Population du Zoo 367 rapportés à ISIS (2008). En Europe il y a plusieurs grands parcs qui gardent un grand nombre de macaques berbère qui ne sont pas rapportés à ISIS, par ex. Affenberg Salem (Allemagne) environ 200 et La Montagne des Singes Kintzheim (France) environ 280.

Dans le Zoo

Macaque berbère ou Magot

 

Comment cet animal doit être transporté?

Pour le transport aérien, il faudrait suivre "Container Note 31" de IATA Live Animals Regulations.

 

Trouver cet animal sur ZooLex

 

Droits d'auteur de la photo par
RedCoat

Pourquoi les zoos gardent cet animal?

Les zoos gardent les macaques berbères pour des raisons pédagogiques, à cause de leur vie sociale intéressante, et leur pertinence culturelle comme le seul - même si probablement introduit - singe du continent Européen.

 

Certains des parcs de singes européens mettent é disposition les macaques berbères pour les projets de réintroduction au Maroc.

 

En tant qu'ambassadeurs pour la conservation dans la région de l'Atlas, les macaques berbères peuvent être gardés dans des expositions mixtes avec l'Aoudad (Ammotragus lervia), la gazelle de Cuvier (Gazella cuvieri), le cerf de Barbarie (Cervus elaphus barbarus), les vautours, ou des cigognes blanches (Ciconia ciconia) volant en liberté.

 

Les macaques berbères sont des espèces relativement non-agressifs appropriés pour les enclos que l'on peut traverser.