Cercopithèque diane

(Cercopithecus diana)


Faits

Cercopithèque diane IUCN VULNERABLE (VU)

 

Faits sur l'animal

Le cercopithèque diane est un singe agile, une espèce avec de longs membres et avec des contrastée et des motifs. Les femelles mesurent 40-48 cm de haut et pèsent 2.2-3.5 kg, les mâles mesurent 50-60 cm de haut et pèsent 3.5-7.5 kg. La queue peut dépasser les 80 cm.

 

Leur régime alimentaire est constitué principalement de fruits et d'insectes et sont dépendants des forêts primaires et secondaires où ils occupent la zone de la couche supérieure.

 

Des groupes d'environ 6-8 femelles et leurs petits sont accompagnés par 1 mâle territorial adulte. La taille moyenne du group est de 14 (10-50) animaux. Les mâles poussent de forts cris d'appel, habituellement le matin, après le repos et à chaque perturbation. La signification de l'appel fort varie dépendant du contexte et peut transférer certaines informations aux autres membres du groupe et le group réagit à cela.

 

Le cercopithèque peut être divisé en deux espèces: le cercopithèque diane (Cercopithecus diana diana) et le cercopithèque de Roloway (Cercopithecus diana roloway), même si la taxonomie n'est pas encore résolue. Ce groupe de primates est considéré comme étant un des plus colorés au monde, dans lequel le cercopithèque Roloway se distingue de celui de Diane en ayant une longue barbe, une plus large ligne sur le front et un masque facial plus étroit.

 

Les sous-espèces sont géographiquement séparées les uns des autres: Le cercopithèque Diane se trouve sur la Côte d'Ivoire seulement à l'ouest de la rivière Sassandra avec une région s'étendant aussi loin que la Sierra Leone, tandis que le cercopithèque Roloway a une distribution encore plus limitée. On le trouve dans le sud-est de la Côte d'Ivoire depuis la rivière Sassandra jusqu'au Ghana.

Saviez-vous?
Que l'espèce est appelée cercopithèque Diane à cause de la bande blanche oblique distinctive à travers la cuisse qu'on pensait ressembler à un arc, qui était associé à Diane, la déesse romaine de la chasse.


 

Fiche d'information
Classe MAMMALIA
Ordre PRIMATES
Subordre SIMIAE
Famille CERCOPITHECIDAE
Nom (Scientifique) Cercopithecus diana
Nom (Anglais) Diana Monkey
Nom (Français) Cercopithèque diane
Nom (Allemand) Dianameerkatze
Nom (Espagnol) Cercopiteco de Diana
Statut CITES Appendix II
Statut CMS Not listed

 

 

Droits d'auteur de la photo par
Andrew Gray

Distribution

 


Distribution
Aire de répartition Côte d'Ivoire, Ghana, Guinée, Liberia, Sierra Leone
Habitat Forêt humide primaire et secondaire ancien de plaine et la forêt riveraine
Population sauvage Au Ghana le C. roloway est au bord de l'extinction, s'il n'a pas disparu déjà depuis (2007) (Liste rouge de l'UICN 2011)
Population du Zoo 150 rapportés à ISIS, dont 39 sont des Cercopithecus diana roloway (2007)

Dans le Zoo

Cercopithèque diane

 

Comment cet animal doit être transporté?

Pour le transport aérien, il faudrait suivre "Container Note 31" de IATA Live Animals Regulations.

 

Trouver cet animal sur ZooLex

 

Droits d'auteur de la photo par
Altaipanther

Pourquoi les zoos gardent cet animal?

Le cercopithèque diane ((Cercopithecus diana) est une espèce en danger et la sous-espèce de l'est, le cercopithèque Roloway (Cercopithecus diana roloway), est même classé comme En danger critique d'extinction. Les principaux risques auxquels tous les primates des forêts de l'Afrique de l'Ouest font face, sont la destruction de l'habitat et la chasse commerciale avec des trappes, des collets ou des armes. A cause de l'exploitation forestière commerciale et d'une déforestation incontrôlée, des routes et des sentiers sont construites profondément dans la forêt tropicale. Ils sont utilisés par des braconniers pour transporter et distribuer la "viande de brousse" dans des villes plus grandes et plus éloignées.

 

Ces conditions ont permises au commerce de "viande de brousse" d'augmenter d'une manière dramatique, avec plusieurs milliers de tonnes vendus sur les marchés urbains chaque année. D'autres mammifères tels que les antilopes et les pangolins sont aussi affectés par le problème de la "viande de brousse". Des programmes de reproduction ex situ établis sous l'égide du registre généalogique international (1988), qui assurent la survie de l'espèce au moins dans les zoos, associés à des activités de conservation in situ dans l'Afrique de l'Ouest pourraient prévenir l'extinction des cercopithèques diane et d'autres primates en danger.

 

Les animaux captifs sont aussi des ambassadeurs pour leur espèce et présentent au public le "problème de viande de brousse" dans l'Afrique de l'Ouest. Pour plus d'informations: www.wapca.org