Tayra, Martre à tête grise

(Eira barbara)


Faits

Tayra, Martre à tête grise IUCN LEAST CONCERN (LC)

 

Faits sur l'animal

La tayra est une espèce de martre assez grande, atteignant une taille tête-corps de 56-68 cm, une longueur de queue de 37-47 cm et un poids de 2.5-5 kg. Les mâles adultes sont 30% plus grands que les femelles et ont un scrotum bien visible. Les femelles ont quatre mamelles.

 

La tayra a une longue queue couverte de poils noirs, qui sont légèrement plus longs qu'ailleurs sur le corps, et des pattes musclées avec les plantes de pieds nus et des griffes non-rétractables.

 

La tête est large et plate sur le dessus, avec un museau légèrement pointu, la nuque est longue et musclée, les yeux sont foncés et larges, les oreilles sont courtes et arrondies, la truffe est noire.

 

Le pelage est court et dru avec un sous-poil doux de couleur brune. Le dos, les jambes et les pieds et la queue sont brun foncé à noir, très contrasté avec la tête et le cou, qui sont fauve grisonnant, brun grisâtre ou jaune pâle.

 

La tayra est un animal solitaire, diurne avec des pics d'activité à l'aube et au crépuscule. C'est un bon grimpeur et cherche la nourriture aussi bien au sol que dans la canopée.

 

La période de gestation est de 63-67 jours. Différemment de beaucoup d'autres mustélidés, il n'y a pas d'implantation retardée de l'embryon. Une portée est constituée de 1 à 3 petits, les jumeaux étant les plus fréquents. Les petits pèsent environ 100 g à la naissance. Ils naissent entièrement poilus avec les oreilles et les yeux fermés. Ils vont rester dans la tanière environ 50 jours puis voyager avec leur mère pendant encore 150-250 jours.

 

La tayra se nourrit de fruits, invertébrés, de vertébrés vivants et de charognes.

Saviez-vous?
Que les tayras sont capables de tuer des proies qui sont plus grandes qu'eux-mêmes? A Misiones, les tayras ont été vus capturant des mazames nains (Mazama nana) qu'ils ont chassé pendant des heures et ont commencé à les manger tandis qu'ils étaient encore vivants. Dans la canopée, les tayras attrapent des saïmiris (Saimiri sp.), des tamarins (Saguinus sp.), et des écureuils, (Sciurus sp.) et de grands lézards. Les arthropodes aussi constituent une partie considérable de leur nourriture.


 

Fiche d'information
Classe MAMMALIA
Ordre CARNIVORA
Subordre FISSIPEDIA
Famille MUSTELIDAE
Nom (Scientifique) Eira barbara
Nom (Anglais) Tayra, Greyheaded Tayra
Nom (Français) Tayra, Martre à tête grise
Nom (Allemand) Tayra
Nom (Espagnol) Hurón mayor
Noms locaux Cabeza de viejo, Eirá, Gato cutarra, Gato negro, Irará, Manco, Perico ligero, Tayra, Tejón, Tolomuco, Ucati, Ulama, Viejo de monte
Statut CITES Appendix III (Honduras and Austria)
Statut CMS Not listed

 

 

Droits d'auteur de la photo par
Bedlina

Distribution

 


Distribution
Aire de répartition Amérique Centrale et du Sud: Argentine du Nord, Belize, Bolivie, Brésil, Costa Rica, Colombie, Equateur, Salvador, Guyane française, Guatemala, Guyane, Honduras, Mexique du Sud, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Suriname, Trinidad, Venezuela
Habitat Forêts tropicales
Population sauvage Nombre inconnue, mais en diminution (Liste rouge de l'UICN 2011)
Population du Zoo 40 rapportés à ISIS (2008)

Dans le Zoo

Tayra, Martre à tête grise

 

Comment cet animal doit être transporté?

Pour le transport aérien, il faudrait suivre "Container Note 82" de IATA Live Animals Regulations.

 

Trouver cet animal sur ZooLex

 

Droits d'auteur de la photo par
Alex Sliwa

Pourquoi les zoos gardent cet animal?

Les tayras ne sont pas une espèce menacée et elles sont rarement gardées dans les zoos en dehors de leur aire de répartition. Les zoos les gardent principalement pour des raisons pédagogiques, comme exemple d'une espèce de mustélidé terrestre néo tropicale et comme ambassadeur pour son habitat menacé, la forêt tropicale d'Amérique centrale et du Sud. Elles conviennent particulièrement bien à cette fin comme elles sont actives durant les heures d'ouverture des zoos.

 

Dans l'aire de répartition de l'espèce, les tayras sont souvent gardées par des personnes privées et les zoos peuvent les garder pour des raisons de bien-être animal car il peut arriver qu'ils doivent prendre soin d'animaux domestique abandonnés ou confisqués.