Guépard

(Acinonyx jubatus)


Faits

Guépard IUCN VULNERABLE (VU)

 

Faits sur l'animal

Le guépard est un félin facilement reconnaissable, grand et svelte avec une apparence ressemblant aux lévriers. Le profil est presque carré. La taille tête-corps est de 120-150 cm, la hauteur au garrot de 60-80 cm et le poids de 40-65 kg. La tête est petite et arrondie avec des bandes noires caractéristiques partant du coin intérieur de chaque œil jusqu'à la commissure des lèvres et le nez noir. Les oreilles sont courtes et arrondies. L'arrière des oreilles est noir sauf sur la pointe. Les pattes sont longues et fines, avec des petits coussinets. Les griffes sont seulement partiellement rétractiles. La queue est longue et en grande partie tachetée. Les taches se joignent en bandes proche du bout plutôt touffu qui est blanc. Le pelage a plutôt dru et court. La couleur de base est chamois pâle ou fauve jaunâtre. Il est entièrement couvert de taches unies rondes ou ovales, éparpillées et qui ne sont pas regroupées en rosettes. Le ventre est blanchâtre. Sur la nuque et les épaules le pelage est plus épais, formant une petite crinière raide. Les petits sont grisâtres sans motifs à la naissance et les côtés plus foncés. Pendant que les motifs apparaissent, une "mantille" de poils longs et argentés persiste sur le dos.

Saviez-vous?
Que les guépards étaient entrainés pour la chasse avec les hommes, déjà il y a 5000 ans? Ceci est connu par des sceaux sumériens illustrant un guépard en laisse avec un capuchon sur la tête.


 

Fiche d'information
Classe MAMMALIA
Ordre CARNIVORA
Subordre FISSIPEDIA
Famille FELIDAE
Nom (Scientifique) Acinonyx jubatus
Nom (Anglais) Cheetah
Nom (Français) Guépard
Nom (Allemand) Gepard
Nom (Espagnol) Guepardo, Chita
Noms locaux Afrikaans: Jagluiperd
chiShona, ciVenda: Dindingwe
isiNdebele, isiXhosa, isiZulu: Ihlosi
kiSwahili: Duma, msongo, Nama, Damara!Amb
otjiHerero: Shitona
oshiVambo: Shinga
sePedi, seTswana, seSotho: Lengau
siLozi: Linau
siSwati: Lihlosi
Somali: Shabeel
xiTsongo: Ndloti, xinkankanka
Yei: Ungaba
Statut CITES Appendix I
Statut CMS Appendix I (except populations in Botswana, Namibia and Zimbabwe)

 

 

Droits d'auteur de la photo par
Vladimír Motyčka

Distribution

 


Distribution
Aire de répartition Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, République Démocratique du Congo, Egypte, Erythrée, Ethiopie, Kenya, Malawi, Mali, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Somalie, Afrique du Sud, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Togo, Ouganda, Zambie, Zimbabwe. Probablement éteint en Algérie, Libye, Maroc, Sénégal, Sahara occidental. Eteint en Burundi, Tunisie. Acinonyx jubatus venaticus: Iran, éteint ou probablement éteint en dans les autres pays du Proche et Moyen Orient et en Asie Centrale.
Habitat Semi-désert à prairies ouvertes
Population sauvage Environ 7'000 à 10'000 (2009)
Population du Zoo La population de guépards au 31 décembre 2007, était de 1414 (730.679.9) animaux dans 254 installations dans 48 pays. Sur les 1414 animaux, 76% ou 1069 (554.510.5) étaient nés en captivité et 23% ou 330 (166.164) étaient nés dans la nature. Quinze (10.5.0) animaux étaient d'origine inconnue. 1827 guépards sont rapportés à ISIS (Avril 2009, y compris 1017 animaux de " Cheetah Conservation Fund", Otjiwarongo, Namibie). La plupart des animaux enregistrés sont d'origine sud-africaine et appartiennent à la sous-espèce A.j.jubatus. Il existe pourtant au moins 116 A. j. soemmeringii pour la plupart aux Emirats Arabes Unis, qui sont gérés comme une sous-population séparée au sein de l'EEP, et 2 A. j. hecki en Afrique de l'Ouest.

Dans le Zoo

Guépard

 

Comment cet animal doit être transporté?

Les caisses de transport devraient être suffisamment grandes pour satisfaire les exigences légales et suffisamment solides pour éviter la fuite ou que l'animal ou la caisse soient endommagés. La conception de base devrait permettre la circulation libre de l'air à travers plusieurs côtés du container. De préférence, une conception avec une double porte devrait être utilisée, au moins sur un côté de la caisse. La porte intérieure devrait avoir des barres ou un treillis pour contenir l'animal et la porte extérieure devrait être constituée d'un panneau fin de métal déployé ou de contreplaqué qui procure une sécurité pour les personnes qui manipulent les animaux et une isolation pour l'animal. Les portes devraient être placés verticalement pendant le voyage pour faciliter le transfert de l'animal et contenir un système de fermeture fiable. La caisse doit être bien drainée et on doit utiliser une litière absorbante pour empêcher l'animal d'être exposé à l'urine ou aux excréments ou de s'y coucher. Elle devrait être d'une taille qui permette facilement de la soulever, de transporter et de passer par une porte.

 

 

Le transfert doit être organisé de manière à minimiser le stress. L'animal devrait avoir accès à sa caisse de transport pendant deux semaines avant l'expédition, de préférence y être nourri. Si un transport prolongé est prévu, de l'eau et de la nourriture doit être fourni selon les besoins tandis que l'animal est en transit. Idéalement, un des gardiens de l'animal devrait l'accompagner pendant le transport, pour le soigner et l'aider à s'habituer à son nouvel environnement.

 

Pour le transport aérien, il faudrait suivre "Container Note 72" de IATA Live Animals Regulations.

 

Trouver cet animal sur ZooLex

 

Droits d'auteur de la photo par
Thomas Jermann

Pourquoi les zoos gardent cet animal?

Le guépard est classé comme espèce vulnérable et a disparu d'une partie importante de son aire de distribution. L'élevage de guépards dans les zoos s'est montré au début très difficile. En 1972, un registre généalogique international a été crée sous l'égide de WAZA, et les zoos maintiennent actuellement une population de réserve largement auto-suffisante gérée par des programmes régionaux de conservation par l'élevage (ARAZPA, AZA, EAZA, JAZA, PAAZAB).

 

Le guépard pourrait bien devenir un exemple d'espèce nécessitant une gestion jointe de métapopulations ex situ et in situ: En Afrique du Sud il reste seulement entre 300 et 400 guépards en liberté. Quelques 350 sont confinés dans des réserves naturelles clôturées et souvent privées, et 265 sont gardées dans des conditions comme en captivité.

 

Quelques zoos qui gardent des guépards, soutiennent les projets de conservation in situ. Le guépard qui est le mammifère terrestre le plus rapide et un félin très spécialisé, est aussi important pour l'éducation environnementale et appartient aux espèces charismatiques, ce qui est bien pour leurs cousins sauvages et autres espèces qui partagent le même habitat.